top of page
Doff 25%-117.jpg

DOFF

APPOLINAIRE GUIDIMBAYE

à propos

A Propos 

 

Dans sa série "Black Beyond Darkness", Apollinaire Guidimbaye, alias Doff, travaille principalement avec le paxalu, également connu sous le nom de calandrite. Cet isolant se présente sous la forme d'une feuille de bitume élastomère auto-protégée par une couche d'aluminium. Il est couramment utilisé pour l'étanchéité des toits.

 

Doff a découvert le paxalu sur une plage lors d'une résidence artistique à Assinie en 2019. Depuis lors, ce matériau est à la source de son inspiration et est à la base de toutes ses compositions. Il chauffe, colle, sculpte parfois, moule, gratte ou entaille le matériau pour créer des personnages ou des silhouettes qui reflètent également cette finesse d'esprit qui le caractérise. Ses outils se confondent entre le chalumeau, le marteau, le papier journal et tout autre objet hétéroclite qu'il rencontre sur son chemin.

 

Il explore et parcourt la densité et les nuances de la teinte noire du paxalu, mettant ainsi en avant les problèmes de sécheresse et de pollution. DOFF aspire à être un passeur et un lanceur d'alerte. Il dénonce les dommages écologiques tels que la pollution et la désertification. Sa démarche, basée sur le recyclage, est à la fois pédagogique et artistique.

 

Un artiste que rien ne contraint, tant il se laisse porter par le vent de l'expérimentation et des chemins souvent escarpés de l’art.

Portfolio

Portfolio

*Le Paxalu {alu pour diminutif d’aluminium) ou calandrite est un ancien matériau souvent utilisé pour l’étanchéité des toits plats ou toits terrasse. il est produit sous la forme d’une feuille d’étanchéité en bitume élastomère auto protégée par une couche d’aluminium à dilatation autocompensée.

Clients

DEMARCHE

En 2019, lors d’une résidence de création à Assinie, DOFF découvre un amoncellement d’ordures le long d’une plage; celle-ci attire son attention. Toujours curieux, il s’y rapproche dans le but de la toucher et de palper cette belle matière noirâtre, enveloppée d’une fine couche d’aluminium , le paxalu. Il en ramasse une bonne partie et c’est ainsi le début d’une expérimentation et conséquemment, d’une aventure picturale palpitante.

Il se met alors à la coller de bout à bout afin d’obtenir un tableau, surface noir où se perçoivent différente textures, ainsi que des petites incrustations de bois. Ensuite, il crée deux œuvres issues de cette technique, en usant de sa démarche de tissage où il associe la toile.

 

A la fin de la résidence, il repart de là avec une quantité suffisante au Tchad et cette matière intègre dorénavant pleinement son travail; elle constitue en quelque sorte le socle de son univers, elle est à la base de mes compositions. Aujourd’hui, le travail de DOFF se compose de plusieurs techniques, où il chauffe, colle, sculpte parfois, moule, gratte ou entaille de la matière, pour créer des personnages filiformes qui traduisent également cette finesse d’esprit qui le caractérise. Ses outils se confondent entre le chalumeau, marteau, papier journal et/ ou tout autre objet hétéroclite qu’il croise sur son chemin. Un artiste que rien ne contraint, tant il se laisse porter par le vent de l’expérimentation et des chemins souvent escarpés de l’art.

Contact

contact

Abonnez-vous à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

infoartistedoff@gmail.com

Tél : 62 74 02 99

 N'Djamena, Tchad

bottom of page